VIE PRATIQUE

 

 

 

 

 

 

Téléchargez ici
gratuitement

l’application
"My Andilly"
sur votre
smartphone
ou votre tablette
pour tout savoir
en direct sur la
vie de votre
commune

 INTOXYCATION AU MONOXYDE DE CARBONE

 

 

 

Il ne se voit pas, ne se sent pas mais le monoxyde de carbone (CO) fait des ravages.

Chaque année, au cours de la période de chauffe, plusieurs milliers de personnes en sont victimes.

 

D'où vient-il ?

Le monoxyde de carbone est produit par les appareils de chauffage ou de production d'eau chaude à combustion. Parmi eux : la cuisinière, le chauffage d'appoint (qui n'est pas électrique), la chaudière, le poêle, la cheminée, le barbecue ou le brasero utilisé en intérieur ainsi qu'un groupe électrogène ou un moteur de voiture.

 

Quels sont les signes d'une intoxication ?

Ce gaz ne se remarque pas mais quand on le respire, il prend la place de l'oxygène dans les poumons et c'est à ce moment que la situation devient dangereuse.

Certains signe tels que mal de tête, vomissement, fatigue, évanouissement doivent alerter immédiatement.

 

Comment réagir ?

Dès les premiers symptômes, il faut réagir vite.

Le plus urgent est d'ouvrir fenêtres et portes du logement.

Il faut également arrêter les appareils de cuisson et de chauffage, quitter son logement et appeler les secours (18 : pompiers, 15 : SAMU, 112 : n°d'appel des urgences en Europe, 114 par SMS ou fax uniquement : numéro d'appel d'urgence pour les personnes ayant des difficultés à entendre ou à parler).

Dans tous les cas, il est nécessaire d'attendre l'accord des secours avant de pouvoir regagner son domicile.

 

Comment se protéger ?

Pour éviter les accidents, bien veiller à :

-n'utiliser que du bois pour le poêle à bois sans vernis et sans peinture

-ne pas utiliser le chauffage d'appoint plus de deux heures et toujours dans une pièce aérée

-ne pas boucher les ouvertures sous les portes, dans la cuisine, etc. Ce sont elles qui permettent à l'air de circuler et de se renouveler

-aérer quotidiennement son intérieur pendant au moins 10 minutes

-ne pas utiliser les appareils de cuisson pour se chauffer

-laisser barbecue et autre brasero à l'extérieur de son logement

-ce que, en cas de besoin, le groupe électrogène ne soit pas installé dans la cave ou dans le garage, sa place étant à l'extérieur de la maison

 

Et pour se protéger correctement, penser à faire vérifier appareils de chauffage (chaudière, conduit, chauffe-eau, cheminée) chaque année par un professionnel.

 

Pour plus de renseignement

www.iledefrance.ars.sante.fr